Moteur de recherche Nous écrire Plan du site Aide à la navigation Retour à la page d'accueil Participer à un forum S'inscrire à une liste de discussion

TICE et LECTURE

retour à la page d'accueil

Stage départemental 

04 -08 mars 2002

Centre Académique de Pédagogie 

 

 

TICE et apprentissages 

Formateur

Monique PAULIN

Conseillère Pédagogique 

 

L'utilisation de logiciels au service de la lecture / écriture

 

Le multimédia apporte-il quelque chose de vraiment nouveau en plus de la présence du son (ce que faisait déjà la télévision) et des différences de manipulation résultant du changement de support ? L'enfant n'a plus entre les mains un objet à manipuler mais il agit par l'intermédiaire d'une souris. L'utilisation de ce support aura t-elle une influence sur la façon d'apprendre ? 

Exploration de  quelques cédéroms pour découvrir leur mode d'utilisation et élaboration d'une grille d'analyse de cédéroms pour dégager ce qui fait leur originalité 

Comment est résolu le fait que les utilisateurs ne savent pas lire ou sont en train d'apprendre ? 
Comment tient-on compte des différences des enfants au niveau de la structuration de l'espace et du temps ?
Quel est le degré d'adéquation de ces outils aux spécificités cognitives des enfants à qui ils sont destinés ?
Qu'est-ce qui confère au cédérom son caractère éducatif ? 
En quoi ce produit multimédia peut-il avoir une efficacité scolaire ? 

Grille d'analyse 

 

 

 

Analyse de logiciels

 

Les logiciels  que l'on trouve habituellement sur le marché proposent :
  • d'éveiller les sens des enfants,
  • de les accompagner dans leurs apprentissages
  • d'apprendre

La nouveauté du multimédia est à rechercher dans le rapport que l'utilisateur à avec ce dernier dans la présentation des contenus et dans les modalités d'utilisation. Cependant, cela ne suffit pas. Il faut  également intégrer les activités proposées à un contexte 

 

Propositions d'utilisation de cédéroms

 

Le marché du logiciel croît de manière vertigineuse et il est difficile de s'y retrouver dans les rayons des magasins ou en parcourant les catalogues. 

Quels cédéroms utiliser à l'école ? 
Comment la dimension scolaire s'agence t-elle avec l'affirmation du caractère ludique  de ces programmes ?

   

Les logiciels Reconnus d'Intérêt Pédagogique

 

 
Quelques "plus" de l'utilisation du multimédia 
  • L'intérêt pour l'activité augmente. L'élève s'engage beaucoup plus ; il va plus facilement au bout de la tâche ; il est plus productif et plus motivé 
  • L'environnement multimédia présente les contenus de façon plus stimulante. Grâce à l'interactivité, le logiciel sollicite plus directement la participation des élèves 
  • Pour le maître, le diagnostic de difficultés et la possibilité de mise en place de cheminements d'apprentissage diversifiés est accru
  • On peut noter quelques spécificités de l'apprentissage avec le multimédia : 
    • les logiciels de type exerciseurs permettent la mémorisation et favorisent le développement d'habiletés de base relatives aux nombres et au repérage de mots en lecture
    • le traitement de texte facilite, lui, le développement d'habiletés générales. Les caractéristique du T de T amènent les élèves à se concentrer d'avantage sur les contenus même d'un texte et sur sa révision. Son utilisation les incite à réfléchir sur la langue et à évaluer l'à-propos des termes employés. Dans le domaine de la maîtrise de la langue, on peut noter des incidences sur la lecture, la production d'écrits, la syntaxe, le vocabulaire, la compréhension de texte. En ce qui concerne les compétences transversales, c'est l'approche interdisciplinaire et le travail en équipe qui en bénéficie.
 

Quelques activités

 

Production de stage - document de travail ne revétant aucun caractère obligatoire